Le vocabulaire de l'archéologie

Publié le par Gilles

    L'archéologie est un domaine de recherche passionnant, mais hélas il reste encore bien trop confidentiel et seule une minorité de passionnés ou de curieux s'intéressent à cette discipline. Bien sûr, l'Egypte et ses mystères ont l'amour du public, mais l'archéologie ne se limite pas à cette ère chronoculturelle. Comme toutes les sciences, l'archéologie est peut-être victime de ses propres codes, qui sont souvent considérés comme hermétiques par le grand public et trop souvent le vocabulaire employé par les chercheurs reste difficile d'accès et limite d'autant plus l'envie d'aller plus loin pour le novice.

     Fort heureusement, de nombreux ouvrages vulgarisés sont publiés chaque année, mais il faut encore faire l'effort d'aller les dénicher dans les rayons poussiéreux et encombrés des bibliothèques ou mettre la main au porte-feuille pour les acheter. Quoi qu'il en soit, même les ouvrages les plus faciles d'accès restent peuplés de termes spécifiques à cette discipline. Voici donc venu le temps de faire une mise au point sur le vocabulaire utilisé en archéologie.  J'ai choisi de vous présenter un certain nombre de définition,  mais bien sûr tous les termes relatifs à l'archéologie ne pourront être abordés ici. Je présente donc un petit lexique pour commencer en archéologie.

 

Acculturation

Il s'agit de l'adaptation forcée ou non, à une nouvelle culture matérielle, à de nouvelles croyances, à de nouveaux comportements. Lorqu'une civilisation rencontre une autre, il y a alors une découverte de nouveaux comportements spécifiques à chacune d'entre elles et parfois certains d'entre eux sont adoptés. Par exemple, un groupe humain utilise le feu et rencontre un autre groupe qui ne le maîtrise pas. Le premier groupe apporte alors une nouvelle technique au second, qui se l'approprie.



Age du Bronze

Période de la Protohistoire située chronologiquement entre le Chalcolithique ( âge du Cuivre) et l'âge du Fer, soit entre 2200 BC et 800 BC. L'âge du Bronze est caractérisé par le développement de l'utilisation des métaux ( le cuivre en premier ).



Age du Fer

Dernière période de la Protohistoire, située entre 800 BC et 25 BC, caractérisée par le développement de sociétés plus complexes. En Europe, elle est séparée en deux partie; le premier âge du Fer ou " Hallstatt" (800/475 BC) et le second âge du Fer ou " La Tène" (475/25 BC).



Anthracologie

C'est l'étude des charbons de bois issus de sites archéologiques. Ainsi, il est possible d'étudier par déduction l'écosystème des sociétés contemporaines des chardons de bois retrouvés.



Anthropique

Se dit de quelque chose qui a subi l'action de l'homme, un objet mais aussi un paysage modifié par l'action humaine.



Anthropologie culturelle et sociale

Etude des croyances et des organisations des cultures humaines.



Archéologie

C'est la science qui étudie le développement et l'évolution des civilisations disparues à partir des vestiges matériels retrouvés, des traces des activités humaines. L'archéologie cherche à identifier les processus de changements techniques, économiques, sociaux et culturels.



Archéométrie

C'est l'ensemble des sciences de la nature appliquées à l'archéologie, comme par exemple la géologie.



Archéozoologie

C'est l'étude des restes d'animaux découverts en contexte archéologique, donc directement liés à l'activité humaine. Par exemple, des restes de chasses ou de repas.



Artefact
( du latin artis facta, effet d'art )

C'est un mot anglais utilisé en archéologie et décrivant tout objet résultant de l'activité humaine: un reste de silex, une céramique, un déchet de taille de pierre, une arme romaine ....



BC

Signe utilisé en archéologie comme référence chronologique. BC signifie "before Christ", toutes les dates utilisant ce signe prennent donc comme référence la naissance du Christ.



BP

Signe utilisé en archéologie comme référence chronologique. BP signifie "before present". C'est un repère conventionnel utilisé pour les datations obtenues à l'aide de la méthode du Carbone 14, utilisé en 1950. Les dates BP sont donc conventionnellement fixées à partir de cette limite, donc avant 1950.



Carpologie
( du grec karpos, fruit et logos, science )

C'est l'étude des graines et des fruits découverts en milieu archéologique, cela permet d'obtenir des informations sur les régimes alimentaires mais aussi sur l'environnement.



Chaîne opératoire

C'est l'ensemble des différentes étapes nécessaires à la fabrication d'un objet.



Chalcolithique
( du grec khalkos, cuivre et lithos, pierre )

Ere chronologique située entre le Néolithique et l'âge du Bronze.  Elle voit l'apparition de sociétés hiérarchisées comme le montre l'organisation des nécropoles de l'époque, mais aussi l'apparition de fortifications, de conflits, de la métallurgie ( le cuivre ), de monuments mégalithiques comme les Dolmens, de la spécialisation du travail ( comme celui de métallurgiste ), de l'utilisation des animaux comme sources d'énergie. C'est aussi le perfectionnement des techniques agricoles et la domestication du cheval, ainsi que l'apparition de la roue et du char.



Chronoculturelle

Se dit d'un société, d'une civilisation d'une époque précise du passé. Par exemple, l'Egypte antique définit une ère chronoculturelle à part entière.Une ère chronoculturelle peut elle-même être subdivisée en petites périodes spécifiques.



Culture matérielle

C'est l'ensemble de la production matérielle ( les objets ) d'une société.



Datation absolue

Date obtenue par différentes méthodes qui permettent de déterminer un intervalle de temps écoulé entre le présent et la date d'utilisation de l'objet découvert. Les datations absolues sont issues de méthodes comme la dendrochronologie ou le C14.



Datation relative

Différentes méthodes permettant de dater des faits ou des objets en les comparant à d'autres. Ainsi, on peut comparer des céramiques pour retrouver un même type déjà étudié et peut-être trouver des liens pour une possible datation. Ainsi certains objets caractérisent une période précise dans le passé.



Dendrochronologie

Méthode de datation basée sur le rythme de croissance des arbres. Les arbres montrent des cercles d'accroissement saisonniers, dont l'épaisseur varie selon le climat de l'année. On étudie ainsi les cernes de croissance dont ils sont dotés. Puis on compare de proche en proche des bois de plus en plus vieux, jusqu'à remonter loin dans le temps, il existe aujourd'hui des référenciels pour certaines espèces d'arbres, permettant ainsi de remonter jusqu'à 10000 ans. On peut obtenir avec cette méthode, une date à l'année près, celle de l'abattage de l'arbre puisque les cernes de croissances s'arrêtent après. Mais on ne peut obtenir la dates d'utilisation. Ceci dit, l'abattage de l'arbre et son utilisation sont souvent proches dans le temps, la datation reste donc précise.



Dépôt

Se dit d'un ensemble d'objets ( souvent en métal ), trouvés dans une fosse, puis volontairement ensevelis, parfois en offrande, mais aussi comme réserve cachée, lors de périodes troubles, car le métal était précieux.



Ensemble clos

C'est l'ensemble des objets déposés en même temps et n'ayant jamais été touché depuis.



Industrie

C'est l'ensemble des techniques et des activités par lesquelles une civilisation transforme, par un processus particulier, la matière première en objet fini et prêt à être utilisé. Exemple: l'argile transformée en céramique ou le silex transfomé en outil, on parle alors d'industrie lithique.



Métallographie

C'est la méthode avec laquelle on étudie les métaux et leurs alliages pour retrouver par exemple, les étapes de fabrication d'un objet.



Nécropole
( du grec nekros, mort et polis, ville )

C'est l'endroit choisi par une civilisation pour y enterrer ses morts. Comme la Vallée des Rois en Egypte.



Néolithique
( du grec neos, nouveau et lithos, pierre )

C'est l'âge de la pierre nouvelle en opposition au Paléolithique ( pierre ancienne ). Période située entre 8400 BC en Orient et vers 6500 BC en Europe. C'est une période chargées de bouleversements d'ordre socio-économiques. Elle voit l'apparition de la domestication des espèces animales et végétales, puis de la sédentarisation des groupes humains, abandonnant petit à petit leur vie nomade. De nouvelles techniques sont également développées: le polissage des outils ou le façonnage de la céramique. C'est un tournant pour l'humanité qui y gagne une sécurité et une stabilité , mais y perd une certaine liberté. C'est l'apparition des contraintes générées par le travail ( maudissons les gens du Néolithique ! ).



Nucléus
( du latin nucleus, noyau )

Il s'agit d'un bloc de pierre d'où ont été extraits, par un débitage volontaire, des éclats ou des lames afin d'en faire des outlis. Une fois la pierre débitée, il ne reste plus que le nucléus. 



Palynologie

C'est l'étude des pollens et des spores retrouvés en contexte archéologique. Ainsi, il est possible d'en déduire l'évolution des climats et de reconstituer les climats disparus à des époques précises et de voir l'influence de l'homme sur son environnement. Elle est à associer à d'autres techniques comme l'anthracologie.



Radiocarbone

C'est la fameuse méthode datation au Carbone 14, basée sur un principe de physique nucléaire, qui s'applique à des échantillons archéologiques de matières organiques ( os, bois...). En voici le principe; un organisme vivant absorbe durant sa vie une certaine quantité de C14, à sa mort ce dernier se dégrade à un rythme connu. Cette teneur en C14 décroît donc régulièrement, elle se divise par 2 tous les 5568 ans, ce qui est précis. On mesure donc la date de la mort de l'organisme étudié. Le C14 possède une marge d'incertitude appelé écart-type. Cette marge est d'autant plus grande que l'on remonte dans le temps, par exemple entre 10 et 15000 ans BP, les dates sont affectées d'un écart-type de 100 à 200 ans. Vers 30000 ans BP, l'écart peut atteindre 500 ans. Le C14 a donc ses limites.



Sédimentologie

C'est l'étude des sédiments composant un sol archéologique, très utile pour étudier le paléo-environnement ( sols cultivés ou non, habitat...).



Tracéologie

Il s'agit de l'étude des traces d'usure et d'utilisations laissées sur les objets utilisés par l'homme. Cette méthode s'applique sur les objets lithiques ou osseux et permet d'en comprendre l'utilisation, on peut ainsi voir au microscope les traces laissées sur un silex lors de son utilisation pour découper de la viande.


Typologie

Etude de traits caractéristiques d'un ensemble d'objets façonnés par l'homme, cela permet d'avoir des renseignements sur la chronologie de la fabrication de ces objets et nous renseigne donc sur les sociétés qui en sont contemporaines.



Protohistoire

Période intermédiaire entre la préhistoire et l'histoire. La Protohistoire regroupe le Néolitique et les âges des métaux. Elle s'arrête par convention à la Victoire de César à la bataille d'Alésia en 52 avant J-C.

 

 

Voila, j'ai tenté de vous présenter une liste non exhaustive de termes employés en archéologie, ainsi vous comprendrez peut-être un peu mieux les chercheurs barbus ( hé oui ils le sont souvent, c'est louche...) qui traînent parfois sur les plateaux de télévision et qui souvent ne sont compris que par leurs collègues... Mais le vocabulaire est bien plus riche que cela et il est évident que je ne peux pas vous faire un dictionnaire complet. Cependant, je reviendrai en particulier sur les différentes méthodes de datations dans un prochain article.

 

 

Pour aller plus loin, une petite bibliographie:

A.Leroi-Gourhan, "Dictionnaire de la Préhistoire", P.U.F, Paris, 1988

P.Bonte et M.Izard, "Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie", P.U.F, Paris, 1991

 

Publié dans Divers et varié

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article